Archives pour la catégorie Montage Lockheed U-2B/D [Airfix 1/72]

Montage Lockheed U-2B/D [Airfix 1/72]

Mer 5 Fév 2014 – 1:21

Salut,

Pour ce montage d’hiver, j’ai choisi de changer un peu de style. Exit les jets bimoteurs d’origine Russe ! Je ferais un jet monomoteur chargé d’espionner… euh… bin les Russes.

Pour la petite histoire, ce kit m’a été fort sympathiquement donné par un forumeur d’un site voisin. Bien connu pour ses nipponeries, son pseudo reprend le nom d’un célèbre chasseur japonais. Merci @ Toi Jean-Luc !

GO! GO! GO!

On commence par un boxart old fashion qui donne envie de s’enfuir plutôt que d’ouvrir la boîte. Fort heureusement, ce qui compte se trouve à l’intérieur de la boîte :

Certaines pièces étant déjà dégrappés et les ailes collées, je ne ferais pas de revue de kit.

SERIAL PAINTING

Sur cette première photo vous trouverez donc un best-of de toutes les pièces peintes en noir (cockpit) et alu (trains, trappes, entrées d’air…).

Voila pour la peinture ! (dit-il, trop content de changer de sujet afin de faire oublier les prises de vues zappées durant la phase de peinture).

COLLE A GÊNES

Comme je n’avais pas trop le moral, je me suis fait un « plan colle » pendant quelques heures. En voici le résultat :


Comme prévu, les ajustements sont imparfaits. La papier de verre et le mastic seront donc de sortie dès le séchage des pièces.

TRAPPE ET A FARCES

Airfix a fait dans l’originalité en moulant la trappe principal avec les portes. Pour Moi qui ai horreur de coller ces f.ch.es portes, je ne peux que saluer l’initiative.

UN AVION QUI NE MANQUE PAS DE PIQUANTS

Autre originalité, mais cette fois-ci made in Lockheed : les réservoirs. Je n’ai pu résister à ajouter les bidons semi-encastrés dans les ailes :

Pour parfaire l’ajustement, je me suis contenté d’un demi-bidon que j’ai ajusté sur l’extrados. Par la suite, je collerais et ajusterais la partie inférieure.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

afro / Frédéric

*  *  *  *  *  *  *  *

Jeu 20 Fév 2014 – 0:32

Salut,

La DameDragon s’est quelque peu réveillée…

PONCE ET TAIS-TOI

Sans être dramatique, les lignes tortueuses des pièces de cet U2 ne rendent pas le mastico-ponçage très facile. Pour permettre une plus grande amplitude dans le ponçage, j’ai mastiqué AVANT la mise en croix. Une seconde séance est bien sûr prévu après avoir placé les ailes (putty + Mr Surfacer).


Rien de bien passionnant, mais ça m’a tout de même pris quelques heures pour combler les petits écarts qui parsèment le kit.

ET PUITS ZUT !

Le puits arrière n’est pas d’une grande finesse. Je l’ai comblé avec du stock alu. La photo du travail fini ne rends malheureusement gère hommage à l’excellence de mon travail…


UNE MISE EN CROIX AVEC LA BANNIERE

La mise en place des ailes doit prendre en compte le train monotrace mais également la présence de balancelles. In fine, les ailes plongent distinctement vers le sol

Pour simplifier l’équation, j’ai placé à blanc le train avant (dont les roues sont fort bien détaillées)

… le train arrière (dont le réalisme et la finition sont à l’inverse des roues ci-dessus citées)

et les supports d’aile (ceux que l’on voit en jaune sur le boxart).

Quelques points de colle plus tard, l’avion est en croix !


A bientôt pour de nouvelles aventures.

afro / Frédéric

*  *  *  *  *  *  *  *

Ven 28 Fév 2014 – 0:26

Salut,

Voilà ou j’en suis :

CYANOLAGE

PUTTYSSAGE



PONSSURAGE

ET LA SUITE ?

C’est une très bonne question… que je vous remercie de l’avoir posée… Je vais d’ailleurs y répondre de ce pas : l’étape suivante sera le PEINTURLURAGE… mais pas ce soir car je tombe de sommeil  Sleep  Par ailleurs, vu la journée de boulot qui m’attends demain, je ne pense pas pouvoir terminer ce kit sur février Rolling Eyes

A bientôt pour de nouvelles aventures.

afro / Frédéric

*  *  *  *  *  *  *  *

Jeu 27 Mar 2014 – 23:43

Salut,

Vous aurez peut-être remarqué (ou non) que je ne maquette pas beaucoup ces temps-ci. Et pourant…

THE IRON LADY – Chapter I

Ca faisait longtemps que je n’avais pas peins un avion alu au pinceau. De même, j’ai toujours les remarques élogieuses de djenoul sur la peinture acrylique aluminium de Revell (réf. 99). Enfin, j’ai acheté il y a bien longtemps des pigments métalliques de chez CMK.

Les trois ingrédients se sont dit oui sur mon atelier !

Bon… je vous la fait courte, le résultat était sympatique mais j’avais conscience de pouvoir faire un peu mieux. J’ai donc poncé l’intégralité de l’avion à la laine suédoise (n° 000), pour mieux recommencer.

THE IRON LADY – Chapter II

J’ai donc peins l’intégralité de l’avion avec ce fameux alu acry de chez Rev’. Très agréable comme peinture ! Je comprends parfaitement les remarques positives de Marc. Il faut juste trouver la bonne dilution (ce que j’avais pas réussi dans le chapitre précédent).

Ceci fait, j’ai appliqué ma poudre métallique avec un accessoire de maquillage. J’ai déposé la poudre puis l’ai étalée via un mouvement circulaire.


Naturellement, l’ampoule à led « lumière du jour » n’aide pas vraiment à la compréhension du résultat. A vu d’œil, l’aspect alu est nettement densifié.

Petit bémol, quant à la fâcheuse tendance de la poudre à se coller partout…

Deux jours plus tard, j’ai commencé à fixer le tout avec un vernis brillant de chez Pebeo (sur le dessous des ailes, les ailerons et la dérive uniquement).

Dans les prochains épisodes je continuerais à vernir l’avion

A bientôt pour de nouvelles aventures.

afro / Frédéric

*  *  *  *  *  *  *  *

Sam 3 Mai 2014 – 1:19

Salut,

On le termine ce U-2 ? Alors c’est parti…

LA ROUE… QUELLE SUPPLICE

Airfix a eu bien du mal à représenter les roues du Dragon Lady. A sa décharge, le look baroque de ceux-ci est assez inhabituel.

Commençons par le train arrière qui ressemble à ceci dans la vraie vie :

Source : HS Features

… et à ceci chez Airfix :

Pour reproduire l’effet d’empilement, j’ai utilisé un de mes punch-and-die (qui dormaient dans une boîte depuis leur achat).

J’ai accolées 2 x 3 rondelles de 2,5 mm, puis j’ai ajouté un triangle

Et voila :

Pas tip-top dans la réalisation mais l’idée est là.

MEME MOTIF…

… même punition pour les balancines de bout d’aile. On commence par les vraies :

Source : HS Features et Mattazuma’s revenge

… puis celles d’Airfix qui manquent singulièrement de réalisme.

J’ai coupé l’ersatz de rouleau à pâtisserie d’origine pour ne garder que la tige. J’y ai collé un axe (qui s’avèrera finalement un peu trop gros malheureusement) :

Deux rondelles de 2,5 mm… un noircissement de la tranche avec un feutre… un coup de rouge pour fêter tout ça et hop :


LES DETAILS QUI NE TUENT PAS

Sérénade habituelle sur le cockpit : service minimum car rien n’est visible au final

Sinon, j’ai également collé les arrêts-aux-freins en position ouvert :

DITES 33 ?

Les décals d’origine étant inutilisables, bienvenue dans le monde du what-if avec un Dragon Lady français ! Les décals proviennent d’un Mirage III R (Heller). La qualité est très moyenne et les marquages de servitudes inexistants. On va faire avec… :


PUISQU’IL FAUT CONCLURE…

J’ai beaucoup apprécié ce kit. Pour Moi qui suit habituellement branché « intercepteur », ce grand oiseau fut une agréable découverte.

Quelques photos…


En préambule, aux photos finales que vous trouverez sur ce lien

Je remercie tous ceux qui m’ont accompagné durant ce montage. Spéciale dédicace à @ntoine qui m’a donné l’inspiration initiale pour l’histoirette de mon Dragon Lady français.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

afro / Frédéric

*  *  *  *  *  *  *  *